Dans la peau d’une assistante réalisatrice

J’ai participé au tournage de fin  de film de Gande Audrey journaliste documentariste. Son film met en valeur les poteries de la localité de Sè (petit village situé au sud-ouest du Bénin). La réalisatrice a mis en place, une short équipe de cadreur, preneur de son, gestionnaire de production. Non non je n’étais pas sur le tournage pour bavarder ou pour jouer les kpakpatos, j’y étais en tant que qu’assistante réalisatrice. Je vous raconte. 

Ecran

l’équipe de tournage☺☺☺☺


Alors on a pris le départ de Cotonou avec beaucoup de retard pour des raisons logistiques.  Une fois dans le village de Sè, on est passé au commissariat pour signaler notre position aux autorités et en suite début de tournage. On a tourné en majorité, les plans de situation, les plans de coupe… et on a mis fin à la journée à 18h avec une belle fatigue.
screenshot_20171025-163541.png

Fin de tournage. On partage un repas en groupe.


 
Couac le logement trouvé par la réalisatrice n’était pas adéquat. On a décampé malgré la fatigue et après quelques heures de recherches, on a trouvé une nouvelle maison pour la couchette grâce à des contacts que j’avais dans le village.
 
 
Deuxième jour de tournage. La réalisatrice a mis les petits plats dans les grands pour nous faire faire le travail de deux jours en un . On a donc pu finir le tournage ce jour-là. L’expérience fut belle car cela m’a permis de rencontrer des femmes dévouées, battantes qui transforment la terre en objet d’art et ustensile. J’ai même appris à faire quelques petits pots.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Je vous dirai quand le film sortira.

0 réponses
  1. Fontaine Rushdie
    Fontaine Rushdie dit :

    J’imagine comme ce doit être très passionnant de porter la casquette d’assistant réalisateur! Invitez-moi pour la prochaine aventure…

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire