Kinshasa Collection : voyage au cœur des sapeurs congolais.

Bonjour la team EcranBénin.

Je vous remercie pour votre fidélité au blog. Merci de lire et de partager mes articles. Cette année je ferai encore l’effort de vous envoyer au cœur du cinéma africain à travers les festivals, les sorties de film et les interviews.

Pour ce premier article de l’année, je vous propose de voir un documentaire assez fun sur la mode : Kinshasa Collection.

Kinshasa Collection est une Web Série  qui se déroule entre  Kinshasa, Guangzhou et Berlin. Dans le film, on parle de la sapologie,  le style propre aux congolais.  Des Allemands (Pascal Capitolin, Dorothée Wenner, Jana Keuchel) sont envoyés au Congo afin de tourner une bande-annonce pour une campagne d’images destinée à changer la perception du public sur l’Afrique, en Allemagne. Durant tout le film, on assiste donc à leur aventure sur la terre africaine.

maxresdefault

Dorothée, Pascal et jana

Lors du tournage, l’équipe rencontre les célèbres acteurs de la mode, les cinéastes locaux et des designers dont la créativité dépasse de loin les tenues ordinaires. Ils découvrent le  «Kizobazoba» –  qui veut dire en lingala  «improvisation». Ils travaillent autour de ce projet. Vous verrez dans le film une équipe traverser des hauts et des bas, un peu pour nous dire armez-vous en 2019, vous traverserez des hauts et des bas mais vous devrez vous en sortir.

kinshasa_collection

Des mannequins congolais

C’est un documentaire de 6 épisodes, d’environ 30 minutes chacun. Je l’ai fini en une soirée à cause du montage qui vous donne envie de voir en même temps la suite. Ce film renseigne également sur les origines de cette mode assez extravagante dont les congolais raffolent. Je ne vous le cache pas, je suis également tombée amoureuse du générique début de ce film. Alors,envie de tester le « Kizobazoba » ou plutôt la web série « Kinshasa collection » ? Cliquez ici

Bonne et heureuse année 2019

 

Crédit Photos: Kinshasa Collection

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire