Articles

In the search of  Voodoo : Djimon Hounsou alterne documentaire et grand reportage.

Rétablir l’histoire du Vodou, c’est la mission que s’est donné l’acteur et producteur béninois Djimon Hounsou en prenant une nouvelle casquette : celle de réalisateur.  «  Le vodoun est une part de notre tradition, de notre culture » dixit Djimon Hounsou

Deux fois nominés aux oscars, Djimon fait partie de la distribution de grands films américains tels que Blood Diamond, Fast and Furious 7, Gladiator.  Son premier film est In the search of Voodoo : Root to heaven, un long métrage documentaire, réalisé sur le Vodoun béninois en  2018. Ce film a  été co-écrit avec le scénariste et monteur américain  Thompson Douglas.

IN SEARCH OF VOODOO_Film Still_Djimon Hounsou

Djimon Hounsou

 

Après l’avant-première à Lomé (Togo) et quelques festivals parcourus dans le monde, le film a été projeté lors du There Global Festival Celebrating Benin afin de faire découvrir au public américain le mythe du Vodou présent au Bénin. L’auteur traite de la thématique en toute neutralité, sans un réel point de vu.

Le film ressemble donc plus à un reportage qu’à un documentaire. Il veut comprendre le Vodoun, il va à la rencontre de divers adeptes de Vodoun qui lui racontent leurs affinités avec les dieux vodoun et les avantages à être adepte du Vodoun. En Face, Djimon Hounsou met des prêtres catholiques, des imams et des scientifiques qui sont, pour la plupart, contre le Vodoun. Cette dualité empêche de connaitre le point de vu réel de l’auteur même si son titre « A la recherche du Vodoun : des racines aux paradis » tente de nous dire qu’il veut restaurer l’image du Vodoun qui a été sali durant des siècles par la colonisation et les religions exogènes.

L1016180.jpg

Sur le plan technique, les images sont très colorées et dynamiques, les plans sont variés et agréables à voir. Le réalisateur nous propose même une petite scène assez intéressante,  qui n’était pas prévue et que son équipe a vécue pendant le tournage. Une façon de nous dire « on écrit le film mais c’est le terrain qui commande ».  Le son également est une grande réussite, avec en sus la voix d’un Djimon Hounsou narrateur qui captive l’attention durant les 65 minutes que dure le film.

IN SEARCH OF VOODOO_Film Still_Egungun Dancing in Forest

un Egun Egun dans in the search of VOODOO

In The Search of Vodoo est le film parfait à voir si vous voulez en apprendre plus sur le vodou. Cela vous aidera à vous faire votre propre opinion sur cette entité.

crédit photos: http://www.insearchofvoodoo.com

(T) Here Global Festival : Le Bénin à l’honneur cette année.

Le Festival (T)here Global, organisé par l’université Sunny Purchase, à New York aux États-Unis fait un spécial focus sur le Bénin. Cette édition du festival permettra aux New-Yorkais de découvrir le Bénin à travers :
un concert donné par le groupe de musique béninois BIM (Bénin International Musical). Ce groupe réputé pour son mélange de chant vodoun et de modernité va poser ces valises pour la première fois aux Etats-Unis et y faire la promotion du drapeau tricolore;
screenshot_20180919-214403.png
la Diva de la musique béninoise, Angélique Kidjo, première femme africaine à figurer dans le magazine Forbes et détentrice de 3 grammy awards animera une communication sur le thème : Artiste comme activiste;
Marie-Cécile Zinsou de la fondation Zinsou, elle donnera une conférence sur l’art panafricain contemporain;
le plasticien béninois Hector Sonon, déjà à New york pour une résidence artistique, qui fera une exposition avec un jeune photographe béninois, Audace Aziakou (Dah Photography).
Plusieurs autres conférences, colloques, goûters africains et autres activités sont également prévus. Des films seront aussi projetés à ce festival et, puisque nous sommes sur un blog cinéma, je vous offre un aperçu des films à voir à l’écran.
In search of Voodoo : Root to heaven de Djimon Houssou.
L’acteur hollywoodien d’origine béninoise, deux fois nominés aux oscars, fait son baptême en réalisation avec ce documentaire, lequel raconte l’histoire originelle du voodoo.
screenshot_20180919-213631.png
Wax In the city de Elie Seonnet.
Dans ce documentaire, Flora coquerel (Miss France 2014 et franco béninoise) va découvrir le wax avec une Afrique dynamique, et positive. Elle se promène à Dantokpa, le plus grand marché ouest-africain situé à Cotonou; chez la nouvelle génération de designers Nanawax, Elie Kuame, dans les rues de Paris; en Hollande où se trouve la grande fabrique du wax, au Sénégal, au Burkina Faso,…pour comprendre le WAX.
Les films réalisés par les étudiants lors du voyage d’échange entre les étudians de l’ISMA (Bénin), ceux de Sunny Purchase (USA) et ceux de Ciné Institute (Haïti). Ces films, venus de différents pays et qui abordent des thèmes tels que la recherche de son identité culturelle, la famille, l’amour, la violence et autres, seront présentés au public.
Blanc-Noir et Heureux de Cornélia Glele
Ce film, qui a été produit par l’ISMA et réalisé par moi, sera aussi projeté pour la première fois aux États-Unis. Le film raconte l’histoire d’un photographe béninois, Cyrille Vito, qui va à la découverte des albinos afin de mettre en exergue un côté que personne ne voit jamais, le côté heureux de ces personnes.
(T)Here Global festival aura lieu du 27 au 29 septembre prochain à l’université Sunny Purchase. Si vous désirez en savoir plus, cliquez sur ce lien.   .Vous aurez le programme complet du festival et les détails sur la billetterie.