Articles

Ensemble disons « Allez l’ecureuil » à Olivier Medjigbode

 

Hello je sais que c’est la période la CAN  et que tout le monde est préoccupé par la victoire des écureuils, ne vous en faites pas je le suis aussi. Mais comme on a l’obligation d’être champion partout  je viens vers vous afin qu’ensemble nous poussions un écureuil du cinéma : Olivier Olabode Medjigbodo.

12189779_985030074898155_7443592347845497073_n

Olivier Olabode Medjigbodo

Olivier est un  jeune réalisateur béninois  spécialisé dans les documentaires. Il a été formé à l’institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA-BENIN) en réalisation Cinéma et TV, il a  réalisé en 2014: AVO (Le Rituel) un  court métrage de 13min, en 2018 il a réalisé le  film documentaire Sur les traces du Raphia Hookeri. Ce que j’aime chez Olivier c’est qu’il est convaincu de la richesse du Bénin. Pour lui, Le Bénin est tellement riche culturellement  que jamais on ne pourra finir de faire des documentaires sur notre pays.  Il a d’ailleurs ardemment travaillé sur le projet de diffusion de film béninois sur l’ortb dont je vous avais parlé ici.

12391058_583345358497776_8922232048428814676_n.jpg

Affiche du film Talibé, Co-réalisé par Olivier Medjigbodo.

Olivier est bon, ce n’est pas moi qui le dit. C’est sa sélection à   l’« International Documentary Masterclass « Interdoc » » c’est un évènement qui  est organisé par le Independent Film Center “Filmart” depuis 2011 en Serbie. Chaque  année, 10 jeunes réalisateurs dans le monde sont sélectionnés et on les aides à perfectionné leur futur projet de film documentaire.  C’est une opportunité unique pour tous ceux qui souhaitent développer leurs compétences en documentaire- scénarisation et réalisation de documentaires de création.  Alors sur les milliers de dossier reçu on peut être fière de dire qu’un jeune béninois fait partir des 10 meilleurs jeunes réalisateurs du monde.

10262153_918460921514541_2978963660603584605_n.jpg

Olivier sur un plateau de tournage.

On peut le dire ou laisser cette raison de fierté rester un rêve. Pourquoi ???? Olivier n’est pas en mesure de financer à 100% son voyage. Il doit prendre en charge son transport et son visa pour la Serbie   qui lui revienne à un peu moins de 2 millions de franc CFA. Je vous demande donc de l’aider en contribuant financièrement à son voyage.

Nous croyons en nos footballeurs ??? Croyons aussi en nos cinéastes et soutenons-les.

Pour aider Olivier : Contactez le sur le 00229 96551330

Ou écrivez-nous via la page facebook de Ecranbenin ou via notre mail info@ecranbenin.net nous transmettrons fidèlement.

 

 

Kinshasa Collection : voyage au cœur des sapeurs congolais.

Bonjour la team EcranBénin.

Je vous remercie pour votre fidélité au blog. Merci de lire et de partager mes articles. Cette année je ferai encore l’effort de vous envoyer au cœur du cinéma africain à travers les festivals, les sorties de film et les interviews.

Pour ce premier article de l’année, je vous propose de voir un documentaire assez fun sur la mode : Kinshasa Collection.

Kinshasa Collection est une Web Série  qui se déroule entre  Kinshasa, Guangzhou et Berlin. Dans le film, on parle de la sapologie,  le style propre aux congolais.  Des Allemands (Pascal Capitolin, Dorothée Wenner, Jana Keuchel) sont envoyés au Congo afin de tourner une bande-annonce pour une campagne d’images destinée à changer la perception du public sur l’Afrique, en Allemagne. Durant tout le film, on assiste donc à leur aventure sur la terre africaine.

maxresdefault

Dorothée, Pascal et jana

Lors du tournage, l’équipe rencontre les célèbres acteurs de la mode, les cinéastes locaux et des designers dont la créativité dépasse de loin les tenues ordinaires. Ils découvrent le  «Kizobazoba» –  qui veut dire en lingala  «improvisation». Ils travaillent autour de ce projet. Vous verrez dans le film une équipe traverser des hauts et des bas, un peu pour nous dire armez-vous en 2019, vous traverserez des hauts et des bas mais vous devrez vous en sortir.

kinshasa_collection

Des mannequins congolais

C’est un documentaire de 6 épisodes, d’environ 30 minutes chacun. Je l’ai fini en une soirée à cause du montage qui vous donne envie de voir en même temps la suite. Ce film renseigne également sur les origines de cette mode assez extravagante dont les congolais raffolent. Je ne vous le cache pas, je suis également tombée amoureuse du générique début de ce film. Alors,envie de tester le « Kizobazoba » ou plutôt la web série « Kinshasa collection » ? Cliquez ici

Bonne et heureuse année 2019

 

Crédit Photos: Kinshasa Collection

APPEL A FILMS FIFF COTONOU 2019

L’association ECRANBENIN a l’honneur de porter à la connaissance des femmes professionnelles du cinéma que les inscriptions pour la sélection des films de la 1ere  édition, prévue pour se tenir du 13 au 17 septembre 2019 , sont ouvertes.

La sélection comporte deux sections principales :

  • la section compétition officielle des films courts-métrages qui est réservée aux films de réalisatrices africaines

NB : Aucun film de plus de deux (02) ans d’âge au 31 Mai 2019 ne sera sélectionné.

  • la section hors compétition qui est ouverte aux films des cinéastes femmes du monde :

–  films abordant les problèmes auxquels les femmes sont confrontées;

– films mettant en exergue le savoir-faire ou le parcours d’une femme afin d’inspirer les autres femmes.

 

Toute inscription à la sélection implique l’acceptation des conditions et du règlement de la 1ere  édition du FIFF Cotonou https://www.ecranbenin.net/?page_id=63

Les dossiers d’inscription sont recevables à l’adresse électronique  au fiffcotonou@ecranbenin.net au plus tard le 31 Mai 2019

FIFF COTONOU

affiche 02.png